Améliorer les conditions de travail et réduire l’absentéisme peut passer par l’aménagement et la végétalisation des bureaux.

Les promoteurs favorables au développement durable font fleurir les bureaux à énergie positives. Et pour cause ! Concilier réduction des coûts énergétiques et favoriser le bien-être en entreprise et la performance est une aubaine proposée par ces nouvelles constructions . A l’heure du Green washing*, les entreprises peuvent ainsi mettre en oeuvre leurs discours .

En quoi végétaliser son bureau est favorable au bien-être des salariés et à leur productivité ?

Faire évoluer ses conditions de travail  vers des espaces de bureaux vastes, avec des sources naturelles de lumière et de ventilation privilégiées, où des espaces communs deviennent des lieux de rencontre agréables : larges patios, terrasses plantées, espaces vert fait du bien à tous les collaborateurs. Soit…

Par exemple, le mur végétal de 7 mètres de haut au cœur du Green Office® de Meudon un des premiers bâtiment professionnel à énergie positive (Bouygues). Ce bâtiment abrite 1200 collaborateurs.

green-office-meudon

La productivité accrue des salariés est prouvée par une étude scientifique américaine.

D’après l’étude du Département d’Horticulture et d’Architecture paysagère de l’ Université de l’État de Washington révisée en 1996, la tension artérielle et les émotions des participants ont été surveillées alors qu’ils étaient en train d’exécuter une tâche simple et minutée à l’ordinateur dans une salle sans fenêtre.

Lorsque des plantes ont été ajoutées dans le bureau, les participants sont devenus plus productifs (temps de réaction de 12% plus rapide sur l’ordinateur) et moins stressés (tension systolique abaissée de une à quatre unités). Les participants  ont déclaré se sentir plus concentrés (une augmentation de 0,5 sur une échelle d’auto-évaluation allant de un à cinq) que les personnes se trouvant dans un espace sans plantes.

Confirmé par une étude scientifique en 2014 :

Une étude publiée le 1er septembre 2014 dans la revue Journal of Experimental Psychology crédibilise ce fait novateur.  Trois expériences de terrain ont été menées dans de grands bureaux commerciaux aux Pays-Bas et au Royaume-Uni. Grâce à deux groupes témoins, les chercheurs  anglo-saxons ont déterminé que les sujets travaillant dans un environnement sans plantes vertes étaient 15% moins productifs que les autres.

Les employés qui travaillaient dans un bureau avec des plantes vertes ont également noté qu’ils considéraient leur qualité de vie meilleure.

Alex Haslam, co-auteur de l’UQ’s School of Psychology a ainsi expliqué : « Les employés étaient plus satisfaits sur leur lieu de travail et reportaient des niveaux de concentration accrus ainsi qu’une meilleure qualité de l’air dans un bureau avec des plantes. L’aménagement paysager d’un bureau rend le lieu de travail plus appréciable, confortable et fructueux. Il semble que cela serait en partie dû au fait qu’un bureau avec des plantes envoie un message aux employés : celui que leur employeur se soucie d’eux et de leur bien-être. »

Quant à Marlon Nieuwenhuis de l’University’s School of Psychology de Cardiff, il rapporte : « Cette étude remet directement en question la philosophie du travail couramment acceptée, selon laquelle un lieu de travail sobre, avec un bureau sobre, est plus productif. »

* green-washing ou ecoblanchiment, définition de wikipedia

Sources :
The relative benefits of green versus lean office space: Three field experiments. By Nieuwenhuis, Marlon; Knight, Craig; Postmes, Tom; Haslam, S. Alexander – Journal of Experimental Psychology: Applied, Vol 20(3), Sep 2014, 199-214

Pin It on Pinterest